+33 (0)2 54 58 85 87

contact@zinser.fr

  • Allemand
  • Anglais
  • Français

Notre histoire

120 années d'expérience et de tradition

6. Nov. 1898

Le marchand Eugen Zinser, fils du propriétaire de la brasserie d’Ebersbach et propriétaire d’aigle Christian Ludwig Zinser, fonde la société Acetylenwerk Ebersbach. À cette époque, l’acétylène était utilisé à des fins d’éclairage. Cependant, l’usine d’acétylène d’Ebersbach n’a pas produit le gaz, mais des moyens pour sa production.

1904

Des outils de qualité pour le soudage et le découpage autogènes sont fabriqués à Ebersbach.

1916

Au milieu de la Première Guerre mondiale, ZINSER a été la première entreprise allemande à construire des développeurs d’acétylène haute pression. Celles-ci seront continuellement développées au cours des prochaines décennies. Les systèmes «Zeuss-Jupiter» acquièrent une très bonne réputation dans le monde.

1930

Les batteries centrales à oxygène sont incluses dans le programme de fabrication.

1941

Après la mort d’Eugen Zinser, l’usine d’acétylène d’Ebersbach est convertie en KG et renommée Autogenwerk ZINSER. La fille aînée d’Eugen Zinser, Hildegard Loffelhardt-Zinser, prend la direction. Elle dirige l’entreprise seule dans les années difficiles de la guerre et de l’après-guerre.

1949

Le deuxième mari d’Hildegard Loffelhardt-Zinser, l’ingénieur en soudage Kurt Schwebke, la rejoint. Dans la découpe à l’oxyacétylène, les applications sont de plus en plus nombreuses, c’est pourquoi le développement des machines de découpe à la flamme chez ZINSER est de plus en plus poussé.

1948 – 1950

En 1948, les premiers transformateurs de soudage ont été fabriqués dans l’usine autogène.

En 1950, elle devient la société indépendante Elektroschweißgerätebau ZINSER GmbH. L’entreprise se développe rapidement sous la direction de Kurt Schwebke.

1954 / 1955

En 1954, ZINSER lance la machine de découpe manuelle à la flamme «Favorit». Depuis, ces machines robustes sont utilisées quotidiennement en atelier et sur chantier.
1955 est suivie par la machine de découpe de pochoirs extrêmement populaire «Schablonette».

ZINSER développe également la première machine de soudage plastique. Cela se traduit rapidement par la troisième ligne de production en plus de la technologie oxy-combustible et coupe-flammes.

1956

Des redresseurs et transformateurs pour TIG, MIG / MAG, soudage à l’arc submergé, soudage plasma et découpe sont fabriqués.

1964

Kurt Schwebke décède de façon inattendue. Hildegard Schwebke reprend initialement la direction exclusive des deux sociétés.

1965

Suivent les premières machines de découpe à la flamme à rouleaux magnétiques et à balayage optique.

1967

Le fils de Hildegard Schwebke, l’économiste Hans Dietrich Zinser, rejoint la direction des deux sociétés.

1972 / 1973

ZINSER lance une gamme complète de systèmes de gaz de protection en 1972. Des systèmes de découpe et de soudage au plasma sont ajoutés.
À l’époque, le client le plus important pour les produits de l’électrotechnique était la «technologie de soudage Linde» à Munich. En 1973, cette division est passée au groupe d’investissement ZINSER-STK. A partir de ce moment, ZINSER s’est concentré principalement sur le développement et la fabrication de systèmes automatisés de coupage oxy-combustible et plasma.

Années 80

Années 90

1980 est l’année de naissance de la CNC 900 – la première commande CNC de ZINSER. Au cours des dix années suivantes, la poursuite du développement mène via la CNC 910 à la CNC 920, qui est toujours utilisée par de nombreux clients chaque jour.

Le développement des machines progresse parallèlement aux commandes. Dans les années 80 et au début des années 90, en plus des portiques, les machines à flèche étaient également bien représentées dans le programme de livraison. Ils sont principalement utilisés lors de l’utilisation de commandes optiques. Avec l’utilisation croissante des systèmes de programmation pour créer des programmes CN, les commandes optiques sont repoussées de plus en plus, mais sont toujours utilisées en cas de besoin.

Maintenant, des machines portiques à commande CNC sont construites. Ceux-ci répondent plus que jamais aux exigences techniques de l’industrie de transformation de l’acier.

1997

Développement de la CNC 2010 à partir d’un PC industriel, puis mise sur le marché de la CNC 2030.

2000

Changement de propriétaire, puisque la famille Zinser n’a pas de successeur pour la direction.

2001

ZINSER déménage dans les locaux de la Stuttgarter Strasse à Ebersbach.

2002

Ulrich Bock reprend la direction de ZINSER Schweißtechnik GmbH en tant qu’actionnaire majoritaire. La même année, sa fille, Caroline Niklaus, diplômée en administration des affaires, rejoint la direction de l’entreprise, suivie de son mari, Andreas Niklaus début 2003.

2003

La CNC 300 est incluse dans le programme de livraison comme alternative peu coûteuse.

2006

Le développement global positif en cours conduit à la limite des niveaux de production sur le site d’Ebersbach. En 2006, la société déménage à Albershausen, ce qui a considérablement augmenté la capacité de fabrication. La nouvelle structure dispose d’environ 8 000 m² avec un hall de production sur deux étages et un immeuble de bureaux attenant. Fin 2007, un centre de formation et de démonstration des machines sophistiquées de découpage à la flamme sera construit dans un bâtiment voisin. Il existe également des options d’extension pour la prochaine génération.

2007 / 2011

La première CNC 2050 a été livrée en 2007.
La CNC 4010 a suivi en 2011, suivie par la commande CNC 5010 actuelle.

2012

En 2012, il est nécessaire d’augmenter les capacités de fabrication et de se développer géographiquement en raison de la très bonne situation des commandes. De plus, la technologie de découpe laser, qui a été ajoutée comme domaine d’activité supplémentaire en 2010, nécessite des normes de sécurité spéciales qui peuvent être mises en œuvre confortablement grâce au nouveau hall. Le nouveau bâtiment d’environ 500 m² d’espace utilisable comble un vide entre deux halls existants.

1er août 2012

L’entreprise devient ZINSER GmbH et adopte un nouveau logo.

2013

Entre-temps, ZINSER a consolidé et élargi sa position sur le marché dans le domaine des machines d’oxycoupage et de découpe plasma. Les nouveaux développements et nombreuses améliorations sont reçus de manière très positive dans le monde entier.

La large gamme de produits et la grande variabilité des machines proposées, ainsi que la possibilité de moderniser des composants à tout moment, convainquent de plus en plus de clients qu’ils ont le bon partenaire avec ZINSER pour résoudre leurs problématiques de découpe.

2016

Aux côtés d’Ulrich Bock, Andreas Niklaus devient le deuxième directeur général de ZINSER GmbH.

2018

ZINSER célèbre son 120ème anniversaire.

L'entreprise